METAYER 31

Ce n'est pas uniquement comme philosophe et croyant que je propose que nous nous posions des questions sur la liberté, la liberté d'expression, la liberté de croire, la fonction de la laïcité, ses fondements et la liberté de blasphémer.
Au moment où la nation a besoin de trouver un chemin de réconciliation, toutes ces questions me semblent aujourd'hui incontournables. Les croyants et les non croyants ne peuvent pas ne pas se sentir concernés. Ma liberté de croire s'arrête à votre liberté de ne pas croire. Votre liberté de ne pas croire s'arrête à ma liberté de croire.
Aujourd'hui, la laïcité donne à votre "liberté de ne pas croire" le droit supplémentaire de blasphémer.
Posons-nous la question de savoir quelle peut être l'utilité du blasphème dans la société française d'aujourd'hui ? Le blasphème nourrit-il le respect d'autrui ?
Ou bien est-il facteur de division ?
Lorsque nous parlons d'éthique, de respect et de liberté, pouvons-nous concevoir la liberté de blasphémer comme n'importe quelle autre liberté d'expression ? Pourquoi la liberté de blasphémer est-elle toujours garantie en france, alors que la liberté d'expression populaire est de plus en plus bafouée ? La laïcité doit garantir la liberté de croire pour tous les croyants, pour tous les citoyens, mais la même laïcité peut-elle en même temps garantir à des non croyants ou à certains croyants la liberté d'insulter, au nom de la Liberté d'expression, des croyants d'une autre religion ? N'est-ce pas source d'affrontements ?
Une société de respect peut-elle encore concevoir que la liberté de blasphémer et donc d'insulter soit reconnue sur son territoire national ? L'heure est venue de redonner la parole au Peuple. C'est maintenant à lui de répondre à toutes ces questions.
C'est ce que je ferai dès mon élection à la Présidence de la République en 2022.
Jean-Yves METAYER

H 12

H 13

 

Secrétariat : contact@comitéfrance2022.fr - Tél 06 73 32 46 02