photo_jy20_transparent

On ne peut pas évoquer la question de l'ordre, de l'ordre républicain, sans avoir accordé au respect une priorité incontournable dans l'organisation de la cité.

Le vieux monde a délaissé le "respect" à tous les niveaux de la société dite "moderne".

Où en est le respect de l'être humain, le respect du prochain dans ce monde du chacun pour soi où règnent la pensée unique et la haute finance internationale ?

Dans le futur monde qui arrive, le respect reprendra toute sa place dans une société de justice et de liberté "juste" , car juste la liberté ne suffit pas.

Pour que la liberté soit bonne pour l'humanité, servir la cause de l'humanité, ne doit elle pas s'arrêter là où commence celle d'autrui, mais faut-il encore respecter "cet autre" qui est en face de nous-mêmes ?

Là commence l'ordre, lorsque les citoyens sont conscients de l'interdépendance des êtres humains et de leurs actions, individuelles et collectives.

L'ordre n'est-il pas d'abord "en soi", dans une recherche de l'harmonie, pour ensuite rechercher cette harmonie avec les autres ?

Jean-Yves METAYER

Secrétariat : contact@comitefrance2022.fr - Tél 06 73 32 46 02