L'HUMANISME ET L'HUMANITE

Qu’avons-nous fait de ce monde ? Est-il toujours en travaux ? ou bien est-il sur une voie de destruction ? Qu’en est-il de ce « vouloir vivre » développé en philosophie par « Schopenhauer » ? L’homme a-t-il pris conscience du mal qu’il a fait tant sur l’univers physique, le monde matériel, que sur l’Humanité ? Quelle place reste-t-il à la sagesse comme recherche d’harmonie parmi les hommes ? L’homme d’aujourd’hui a-t-il le désir de vivre en harmonie avec l’Humanité ? L’homme a-t-il hérité d’une connaissance intuitive de ce qui serait bon et bien pour lui-même et pour les autres ?

L’homme est-il cet être doué de raison, capable de discerner le juste, la juste mesure, la justesse de son expression écrite ou verbale ? Sait-il trouver le mot juste ? la pensée juste ? L’homme est-il sur un chemin d’évolution, de progression ou court-il vers sa propre destruction ? Et si nous regardions « tous » le monde d’aujourd’hui avec des yeux grands ouverts ? Avons-nous « tous » encore des yeux pour voir et des oreilles pour entendre , Serons-nous « tous » capables de reconnaître nos responsabilités ?

Si pour Lévinas, l’homme ne serait pas "spontanément" moral, qu'il devrait se faire, progresser sur un chemin qui lui permettrait de construire son éthique à partir du "désir d’autrui", la question pourrait être posée sur le "désir d'humanité et d'humanisme" comme propulseur vers le nouveau paradigme et sa nouvelle éthique.

La question suivante devrait permettre à chacun de se situer sur le chemin de la cause de l'humanité: l'homme a-t-il un désir d'humanité et d'humanisme ?

SIGNATURE 1 BLOG

Secrétariat : contact@comitefrance2022.fr - Tél 06 73 32 46 02