163095782_266511428362424_7405079197884435167_n

Désormais, le premier ministre ne sera plus considéré comme le collaborateur du chef de l’état. Il sera élu par les représentants du peuple et pleinement responsable de ses actions et de celles de son gouvernement devant l’Assemblée nationale.

 163025525_197700288820451_4702230195344351025_n

L’heure est venue de redonner la parole au peuple avec une représentation à la pure proportionnelle intégrale, afin de construire enfin une vraie démocratie respectant tous les courants politiques à l’Assemblée nationale. Nous ferons inscrire ce mode de scrutin comme « seul et unique » scrutin pour l’élection des députés.

162995129_489167348760097_2672726795173527414_n

Chacun d’entre nous peut comprendre que la construction d’une nouvelle société prend du temps et que cinq années ne seraient pas suffisantes pour bâtir les murs porteurs de la Nouvelle France, voulue par la majorité des citoyens. Il suffira de réécrire l’Article 6 de la Constitution de la Ve République lors de cette nécessaire réforme constitutionnelle. Le Président de la République sera donc élu pour 7 ans au suffrage universel direct. Nul ne pourra exercer plus deux mandats consécutifs comme c’est déjà le cas actuellement.

SENAT 5

SUPPRESSION DU SENAT

Aujourd’hui, le Sénat n’a plus aucune raison d’exister en France. Il freine l’exercice de la Démocratie et coûte à l’état plus de 323 Millions € par an. Le parlement sera l’Assemblée nationale. C’est elle qui évaluera les politiques publiques. La suppression du Sénat ne fera pas l’objet d’un référendum.

SUPPRESSION DES CONSEILS REGIONAUX

La France compte aujourd’hui 13 régions métropolitaines et 4 régions d’Outre-Mer. Les conseils régionaux viennent s’ajouter aux 101 départements dont 4 d’Outre-Mer. La nouvelle synergie démocratique s’effectuera autour de l’axe « Etat-Assemblée nationale – Conseils Départementaux et Assemblées Citoyennes Départementales ».

 Nous sortirons ainsi de l’illusion démocratique entretenue par les Conseils Régionaux, promus en Méga-Régions au nom d’une prétendue politique de décentralisation qui n’a eu que pour réel objectif d’affaiblir la nation française. Ce ne sera plus le Conseil Régional qui sera chargé de la promotion des entreprises mais le Conseil Départemental, de concert avec le ministère de l’économie.

 La région devra rester une entité culturelle, le ministère de la culture aidera les associations régionales pour la transmission de leurs héritages en favorisant les échanges culturels inter-régionaux et en valorisant chaque tradition au plan national et international.

La suppression des Conseils Régionaux ne fera pas l’objet d’un référendum

le senat

Secrétariat : contact@comitefrance2022.fr - Tél 0 73 32 4 02