l'effroyable systeme

L’Effroyable système sentant qu’il allait perdre les élections présidentielles en France a décidé de changer sa stratégie, en fermant les portes à toute tentative de candidature véritablement Hors Système.
Ce changement de stratégie a commencé par l’élimination de Xavier Bertrand, alors qu’il était certain d’être au second tour.
Ensuite, il fallait inventer un outsider compatible avec le système. Tous les médias ont donc invité le polémiste Éric Zemmour, journaliste au Figaro et salarié du groupe Bolloré.
Voilà comment le système a décidé de rebattre les cartes pour tenter de garder le pouvoir encore pendant quelque temps.
Je ne vous parlerai pas de la pression exercée sur les maires pour qu’ils n’apportent pas leurs soutiens à un candidat, «Hors Système des partis», jugé très nuisible par la pensée unique et ses prétendus experts. Voilà les coulisses des élections présidentielles.
Quatre candidats vont donc jouer les premiers rôles : le Président sortant, Valérie Pécresse, Éric Zemmour et Marine Le Pen. Les autres vont tourner en rond pour avoir la 5ème place. Pourquoi ? parce que le pouvoir médiatico-politique l’a décidé ainsi.
Face à ce système comparable à un rouleau compresseur, il aurait fallu une immense vague populaire, fondamentalement Hors Système.
Cette vague, je l’ai vue arriver au loin, j’y ai cru pendant 26 mois de travail intensif avec l’aide de trois personnes bénévoles et j’ai attendu les soutiens, vos soutiens, j’ai attendu que chacun « s’engage », mais la multitude de prétendus candidats a empêché la naissance de ce grand mouvement citoyen, les gens observant la situation mais ne voulant pas s’engager. Je ne parlerai pas non plus des possibles fraudes électorales avec le vote électronique.
Alors, que faire me direz-vous ? et bien, c’est moi qui vous pose la question. Que comptez-vous faire ? Pouvez-vous convaincre votre maire de parrainer un candidat Hors Système ? Pouvez-vous trouver des fonds ?
Sans ces 500 signatures et sans argent, il n’y aura pas de candidat Hors Système.
Il est l’heure d’en prendre conscience. Chacun doit choisir son chemin. Moi j’ai choisi le mien. A chacun d’en faire autant.
Si vous pensez que l’outil électoral est à dépasser, à mettre de côté momentanément le temps de construire une nouvelle et vrai démocratie, si vous pensez qu’il faut déjà réfléchir à demain, au-delà des élections présidentielles, si vous avez compris que le système sait qu’il ne tiendra pas encore longtemps, même s’il garde momentanément le pouvoir politique et médiatique, alors nous aurons sans doute besoin de nous retrouver « enfin » pour ouvrir une nouvelle voie, celle du juste et du bon sens, pour construire tous ensemble, la Nouvelle France.
Malgré toutes les manipulations du système qui veut continuer à affirmer sa domination, ne perdez surtout pas confiance en vous car le mal n’aura pas le dernier mot.
Avec tout mon dévouement pour la cause du bien et du juste,
Jean-Yves METAYER

LANGUETTE BLOG